topblog Ivoire blogs

10/12/2008

Racine Kane remporte la première édition

Prix ivoire d'expression francophone - Le Sénégalais Racine Kane remporte la première édition


Racine Kane.jpg


C'est dans les jardins du Golf Hôtel, à Abidjan, que le jury présidé par le Malien Seydou Badian Kouyaté, Grand Prix littéraire d'Afrique noire en 1965, a proclamé le résultat de cette première édition du Prix ivoire pour la littérature africaine d'expression francophone, ce soir du 30 octobre 2008. Et c'est Les Ballades nostalgiques, un roman de 188 pages du Sénégalais Racine Kane, sorti à Panafrika, Silex et Nouvelles du Sud, à Dakar, qui a remporté les faveurs du jury composé de sommités littéraires africaines dont la Sénégalaise Aminata Sow Fall, le Malien Seydou Badian et les Ivoiriens Maurice Bandaman, Grand Prix littéraire d'Afrique noire en 1995 avec Le Fils de la-femme-mâle, et Foua Ernest de Saint Sauveur. Racine Kane qui étrenne ainsi le prix emporte le trophée fait d'un livre ouvert surmonté de deux ivoires recourbés et une somme de un million de francs Cfa. Le jury a également adressé une Mention spéciale à La dernière lettre de Salla Dieng, une autre Sénégalaise vivant en France. Les Ballades nostalgiques de Racine Kane sont une fusion miraculeuse du réel et de l'imaginaire selon le commentaire du jury livré par Foua Ernest de Saint Sauveur. C'est à la fois roman d'amour poétique, érotique et fantastique, d'introspection, d'appréciation critique de l'état de sous-développement de l'Afrique et œuvre didactique, selon la critique.

Le prix du lauréat lui a été remis par Monsieur Joseph Diomandé, Pdg de la société de téléphonie qui a soutenu l'initiative de l'association Akwaba culture. Au cour de la soirée, une distinction particulière a été faite à Christiane Diop, la veuve de feu Alioune Diop, fondateur de Présence Africaine, la maison d'édition et la revue qui a fait connaître à travers le monde la littérature africaine d'expression francophone et soutenu le mouvement de la négritude. Sa distinction lui a été remise par Bernard Dadié, doyen de la littérature ivoirienne.

L'association Akwaba culture qui initie le Prix ivoire pour la littérature africaine d'expression francophone a été créée en 2007 par quatre amis férus de littérature et de culture : Isabelle Kassy Fofana, chargée de Communication aux éditions Ceda-Nei, Henry Nkoumo, professeur de lettres et critique d'art, Lusionao Ndohou, étudiant et écrivain, et Sidibé Assita, attachée commerciale. La cérémonie a réuni de nombreuses personnalités du monde littéraire et culturel ivoirien.
Par Koffi Koffi

Les commentaires sont fermés.